top

La concordance des temps

Grammaire

La concordance des temps

 

La concordance des temps :

1-Dans l’expression de la condition avec « Si »

1.Lorsque la condition est au présent, le verbe est au futur de l’indicatif :

Si j’ai un ordinateur, je m’en servirai assez souvent.
(Si + Présent de l’indicatif, donne le futur de l’indicatif).

2.Lorsque la condition est à l’imparfait, le verbe est au présent du conditionnel :

Si j’avais un ordinateur, je m’en servirais assez souvent.
(Si + imparfait de l’indicatif, donne le conditionnel présent).

2-Dans les subordonnées complétives

1.Le verbe de la subordonnée est à l’indicatif ou subjonctif ?

Indicatif :    On dit (on croit, on pense, on sait) que l’avion atterrira bientôt.
Subjonctif : On veut (on souhaite, on attend, on craint) que l’avion atterrisse.

2.Le « que » de la subordonnée est-il complétive ou relative ?

Complétive : Il croit que je lui raconte des histoires.
Relative :       Il a cru l’histoire que je lui ai racontée.

 
 

Activités :

1-L'expression de la condition avec "Si"

a) Ecris les verbes entre parenthèses au temps qui convient :
-Si tu bois ce médicament, tu (guérir) vite.
-Si tu désirais voir des animaux, nous (aller) au zoo.
-S’il peut t’aider, il le (faire) avec plaisir.
-Le putois (être) sans défense, s’il ne dégageait pas une odeur.
-Nous (apprendre) beaucoup de choses si nous lisions à la maison.
-Les petits animaux marins ne (trouver) aucun refuge si les grands algues n’existent pas.

b) Complète les phrases en respectant les règles de la concordance des temps :
-Si j’en avais les moyens, je (partir) au safari.
-Il (prendre) des initiatives si le robot est intelligent.
-S’il réfléchissait un peu, il (voir) que cette réponse au problème est fausse.
-Tu (mourir) si tu tombes du haut de cet arbre.

2-La subordonnée complétive :

a) Ecris chaque verbe mis entre parenthèses au temps et mode qui conviennent.

-J’ai cru que des présents (calmer) son courroux.
-Il suffit qu’on me (craindre).
-On n’est pas heureux par le fait qu’on (être) riche.
-Je veux que vous (partir) tout de suite.
-On sentait que l’hiver (venir).
-Il convient que les enfants (être) respectueux envers les adultes.

b) Dis si la phrase soulignée est une proposition complétive ou relative.

-Les roses que tu as cueillies sont belles.
-Le guide craint que le temps change.
-Je découvris que ma provision d’allumettes s’épuisait.
-Il lit le poème qu’il a écrit.
-Karim veut que l’on se remue.
-Voilà le bus que tu attends.

 

bottom