top

Ghoula

 

Ghoula

« Quand j’étais petit, j’avais très peur d’une femme qui vivait dans notre quartier. Sa seule vue me terrorisait. Tout le monde l’appelait Ghoula.
C’était une femme grande et maigre. Elle était toujours vêtue de longues djellabas noires, sales et très amples qui la rendaient immense. Avec son visage osseux, son nez crochu, ses yeux brillants très mobiles et ses sourcils toujours froncés, elle nous effrayait.
Ghoula ne riait jamais, ne parlait à personne. Quand une grande personne lui adressait la parole, elle lui répondait par un grognement. Les enfants évitaient de jouer près de chez elle. Quand un ballon tombait dans sa cour, elle nous le renvoyait dégonflé, percé, parfois en lambeaux. Et si on faisait trop de bruit, elle sortait sur le pas de sa porte, nous foudroyait du regard, se mettait à hurler et brandissait un balai qu’elle menaçait de casser sur notre dos si on ne s’éloignait pas. Moi, je n’attendais jamais qu’elle nous le répète ; je m’enfuyais à toute vitesse et allais me réfugier dans ma chambre. »

Auteur anonyme.

Questions

I-Compréhension de l'écrit :

1-Le texte parle d'un personnage connu en Algérie et au Maghreb, quelle est sa traduction en français ? L'équivalent en français de Ghoula est ogresse.
2-Relève deux passages qui indiquent que Ghoula est un personnage menaçant. Il y' en a plusieurs : sa seule vue me terrorisait, elle nous effrayait (avec son physique, rein que de la voir), elle répondait par grognement, les enfants évitaient de jouer près de chez elle, elle nous foudroyait du regard, se mettait à hurler et brandissait un balai qu'elle menaçait de casser sur notre dos.
3-Retrouve le passage qui décrit sa taille ? C'était une femme grande et maigre.
4-Quelles sont tous les adjectifs employés pour parler de sa tenue vestimentaire ? Longues, noires, sales, amples. (Immense n'est pas au pluriel parce qu'il n'est pas mis pour djellabas, mais pour taille).
5-Réponds par vrai ou faux :
a) Ghoula est un personnage qui n'est ni jeune ni vieille ? Vrai. ……………….
b) L'auteur dessine le portrait de Ghoula ? Vrai. ……………………
c) Ghoula signifie ogre en français ? Faux. ……………………….
d) Elle n'aime pas que quelqu'un lui parle ? Vrai. …………………………….
6- Relève la proposition subordonnée relative dans la première phrase du texte.
7- "Elle était toujours vêtue de longues djellabas noires, sales et très amples qui la rendaient immense." Réécris la phrase en la recommençant par "Il".
8- Relève quatre verbes qui appartiennent au champ lexical de la peur. Terrorisait, effrayait, foudroyait, menaçait.
9- Conjugue les verbes de la phrase suivante au conditionnel présent : "Ghoula ne riait jamais, ne parlait à personne". Ghoula ne rirait jamais, ne parlerait à personne.

II-Production de l’écrit :

Fais le portrait de ton ami (e) ou de ton (ta) voisin (e).
Choisis un aspect de son physique (visage et cheveux, taille et tenue vestimentaire ...). Indique un ou deux traits de son caractère ( une qualité et un défaut).

Critères de réussite
-Rédige un texte court
-Donne un titre
-Emploi le vocabulaire du portrait
-Utilise les figures de style: métaphore ou comparaison
-Soigne ton écriture
-Fais des phrases correctes et complètes
-Utilise la ponctuation et les majuscules
-Emploie le temps qui convient : présent ou imparfait.

Solutions cliquez ici!

 

bottom