top

Comprendre les textes argumentatifs

 

Quelques éléments de réflexion pour comprendre les textes argumentatifs

Quand vous êtes en face d’un texte argumentatif, il faut repérer les grandes lignes :

1-Savoir dans un premier temps délimiter les parties d’un texte, c’est-à-dire retrouver où commence et finit aussi bien l’introduction que la conclusion ; quelle est la partie réservée au développement ?

2-Dans l’introduction : repérer le thème et la thèse. Ne pas confondre entre les deux : le thème, c’est le sujet que l’on aborde. La thèse, c’est l’idée que l’on présente. Elle sert à poser le problème et annonce le point de vue de l’auteur.
-Le titre sert aussi à quelque chose et nous aide dans la réflexion.
-Généralement, l’introduction est courte : 2 ou 3 phrases.

3-Dans le développement (on l’appelle aussi démonstration) :
-retrouver le plan, rechercher les différentes parties,
-relever les arguments, compter leur nombre,
-rechercher toutes les idées qui ont un rapport avec le sujet développé,
-noter comment elles sont organisées, comment elles évoluent,
-noter si les arguments développés sont pour ou contre la problématique posée
-relever le point de vue de l’auteur : est-il pour, contre ou neutre ?

4-Comment conclue l’auteur ? En principe, cette partie est plus courte que l’introduction. Elle doit contenir la réponse à la thèse annoncée dans l'introduction.

Nous vous présentons 3 textes argumentatifs, à vous de les décortiquer, c’est-à-dire de retrouver le thème, la thèse, les arguments et la conclusion.

Texte 1

Texte 2

Texte 3

Le monde moderne favorise la communication.

Le téléphone, l’Internet rapprochent de plus en plus les êtres. Ils permettent de joindre rapidement des parents éloignés.
La TV supprime non seulement les problèmes de distance et nous permet d’assister en direct aux grands événements qui marquent le monde.

Les moyens techniques variés permettent de rapprocher les peuples.

 

Le monde moderne réduit la communication entre les hommes.

En regardant la TV, chacun est dans son coin. Il ne cherche pas à parler avec les autres.

La vie moderne éloigne les hommes les uns les autres et favorise la solitude et l’individualisme.

Le cinéma nous est précieux. Il offre à d’innombrables spectateurs le refuge de la fiction. Je le tiens pour un art et qui peut être grand.
Mais … rien ne peut remplacer la lecture. Pourquoi ?

D’abord parce que le spectateur, emporté dans un mouvement continu, ne peut revenir à une séquence importante pour analyser et méditer. Le film et même le drame sont en cela semblables à la vie. Ils s’enfuient irréparables. C’est une part de leur charme … Mais film et drame ne permettent pas les reprises et les réflexions.
Relire vaut mieux que lire.

Un lecteur véritable reprend les grands livres qu’il aime bien des fois au cours de sa vie.

(André Maurois)

 

 

bottom