top

Séisme au large de Bejaia

Texte 3

Séisme au large de Bejaia

 

Un séisme de magnitude de 5 sur l’échelle de Richter a été ressenti ce jeudi 29 novembre 2012 à 00 h 15 dans plusieurs localités de la wilaya de Bejaïa.
Selon le centre sismologique euro-méditerranéen, l’épicentre du tremblement se trouve en mer à 24 km au nord de la ville de Bejaïa et à 184 km à l’est d’Alger, alors que le Centre algérien de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG), a annoncé une magnitude de 5,1 sur l’échelle de Richter et son épicentre se situant à 9 km au Nord-est de la wilaya de Bejaïa.
Le premier bilan fait état de pas moins de 5 blessés dont un dans un état grave provoqué par le mouvement de panique parmi les habitants. On dénombre également des dégâts matériels. Des maisons situées dans l’ancienne ville de Bejaïa ont subi des fissures et dommages légers. De nombreux habitants surpris dans leur sommeil par ce tremblement de terre ont du passer le reste de la nuit à l’extérieur, notamment dans leur voitures pour certains.
La première secousse qui a été enregistrée vers 00h 15 a été suivie de répliques entre minuit et 1 heures 30 du matin. Elle a été ressentie dans les wilayas voisines, notamment à Tizi-Ouzou et Jijel.
Le wali de Bejaïa Hamou Ahmed Touhami est intervenu sur les ondes de la radio nationale, ce jeudi à 7 heures du matin pour confirmer le bilan de 5 blessés et un choqué assurant que le séisme avait fait plus de peur que de mal. Néanmoins, le bilan définitif de ce tremblement de terre est en cours d’élaboration.

APS, jeudi 30 septembre 2009.

Questions

I-Compréhension de l’écrit :

1-Complète le tableau suivant :

Qui ?

Quoi ?

Où ?

Quand ?

Conséquences ?

 

 

 

 

 

2-Où est situé l’épicentre du séisme ? Quels organismes ont donné cette information ?
3-Dans quelle rubrique peut-on classer ce fait divers ? Choisi la bonne réponse.
*Méfait.*Accident.*Catastrophe naturelle.*Insolite.
4-Relève dans le fait divers 04 mots appartenant au champ lexical du « séisme ».
5-Relève du texte un substitut lexical du mot souligné.
6-Transforme en phrase verbale :
-Tremblement de terre à Bejaïa.
7-Transforme les énoncés ci-dessous à la voix active ou passive.
-De nombreux habitants ont été surpris dans leur sommeil par ce tremblement de terre.
-On dénombre également des dégâts matériels.
8-Réécris la phrase suivante au style indirect :
-Un pompier déclare : « Nous nous chargerons des blessés ».
9-Mets les verbes entre parenthèses aux temps indiqués.
-Une secousse tellurique (surprendre) les Boujiotes qui (dormir) paisiblement.
(Passé composé)                                                  (Imparfait)
-Les sinistrés (reloger) par les autorités communales.
(Futur simple)
10-Réécris la phrase au pluriel : La première secousse qui a été enregistrée vers 00 h 15 a été suivie de répliques. Elle a été ressentie dans les wilayas voisines, notamment à Tizi-Ouzou et Jijel.

II-Production écrite :

En t’aident du tableau, rédige un fait divers.
Pour réussir ta production :
-Tu annonceras ton fait divers par un titre.
-Tu écriras ton texte en deux colonnes avec date, nom du journal et tes initiales à la fin du texte.
-Tu relateras les faits au passé composé et tu emploieras la voix passive.

Qui ?

Quoi ?

Où ?

Quand ?

Conséquences ?

De nombreux occidentaux présents.

-Un séisme d’une magnitude de 9,1 à 9,3 sur l’échelle de Richter.
-(Provoquer) le tsunami le plus meurtrier de l’histoire.
-Des vagues de plus de dix mètres de hauteur (engloutir) des villages entiers, des maisons, des bateaux.
-(Passer) les fêtes de fin d’année.

-Dans l’océan Indien, au large de l’île indonésienne de « Sumatra ».
-En Indonésie, Thaïlande, Malaisie, Sri Lanka, Inde, au Bangladesh et aux Maldives.
-Dans les régions touchées.

Le 26 décembre 2004. 7h 58 minutes heures locale.

-216000 à 235000 morts, des dizaines de milliers de blessés et plusieurs milliers de disparus.
-Des villages rayés de la carte.

 

bottom